Français
English
Recherche
L’AGENCE
ACTUALITÉS
ARCHIVES
RÉFÉRENCES
CONTACTS



ARCHITECTURE
URBANISME

ART MODERNE
ART CONTEMPORAIN

DESIGN / MODE
ARTS DÉCORATIFS

HISTOIRE
CIVILISATION

JARDINS
PATRIMOINE
PHOTOGRAPHIE
MÉCÉNAT CULTUREL



CONFÉRENCE
EXPOSITION
LIVRE
PRIX
SAISON CULTURELLE FESTIVAL



28 rue de Sévigné
75004 Paris
T. +33 1 42 72 60 01
F. +33 1 42 72 50 23



DU 18 FÉVRIER AU 3 MAI 2009

WARHOL TV

maison rouge, Paris

Question posée à Andy Warhol : « Comment définissez-vous la télévision ? »
« Des imprimés en mouvement ».

L’exposition Warhol TV propose d’éclairer une facette encore peu explorée de l’oeuvre de cet artiste phare du XXe siècle qui a été sensible à toutes les formes d’expression de son temps et a marqué de son empreinte la création télévisuelle américaine dans les années 1970 et 1980.

Surtout connu pour ses représentations des icônes de l’Amérique moderne, comme les célèbres boîtes de Campbell Soup, ou les portraits de Marylin Monroe, Andy Warhol (1928-1987) a entrepris dès les années 1960, de saisir l’image de son temps à travers le dessin, la peinture, la sérigraphie, la photographie, l’archivage, les publications, l’enregistrement audio, le film ou encore la vidéo.

Ancré dans « la société du spectacle » qui le fascinait, et résolu à dissoudre la frontière qui sépare culture savante et culture populaire, il fonde en 1969 la revue Inter/VIEW, consacrée aux célébrités et à la mode. Par son ton – uniquement des entretiens avec des personnalités – et par son graphisme, Inter/VIEW marquera profondément les années 1970 et sera le prototype de ses émissions télé.

Obsédé par la télévision depuis les années 1950, comme le confirme son journal intime – son célèbre Diary –, Warhol se tourne en 1973 tout naturellement vers ce medium de masse par excellence pour en
faire le vecteur de ses obsessions. Pour Warhol la télévision est le moyen idéal de donner un prolongement à Inter/VIEW : poursuivre le procédé de l’interview et rendre compte de la diversité des pratiques artistiques qui se développent alors, tant dans le domaine des arts plastiques et du cinéma, que de la musique ou de la mode, mais aussi élargir son audience au plus grand nombre et introduire l’instantanéité qui manquait à la version papier.

C’est à travers la production télévisuelle de Warhol que l’exposition tentera de dresser un portrait de
l’artiste.

A partir de 1973, il imagine des petites séquences filmées destinées à la télévision, des « Soap Operas » stylisés, réalisés avec les habitués de la Factory, dans lesquels il explore le mélodrame télévisuel. Ces premières vidéos – qui ne seront finalement jamais diffusées à la télévision –, intitulées Vivian’s Girls (1973), Phoney (1973) et Fight (1975), sont réalisées et produites avec Vincent Fremont, son compagnon de route dans ses années télé.

Entre 1979 et 1987, année de sa mort, Andy Warhol a produit et réalisé 42 programmes, d’une demi-heure, diffusés sur les chaînes câblées qui se multiplient alors dans le paysage télévisuel américain : Manhattan Cable Tv Channel 10, Madison square Garden Network et le plus fameux, MTV Network.

L’exposition présentera cette production télévisuelle en l’organisant autour de différentes thématiques qui réuniront sur le petit écran des célébrités de tous horizons (de Liza Minnelli à Divine, en passant par Brooke Shields) et des personnalités de la scène artistique new-yorkaise de l’époque (Jean-Michel Basquiat, Kenny Scharf, Philip Glass, Keith Haring…). Warhol, visionnaire, a dans ses émissions braqué la caméra sur des jeunes talents qui émergent à l’époque (le styliste Marc Jacobs, le réalisateur Steven Spielberg, le chanteur Sting…), Warhol, qui fréquente assidument le monde de la mode, partage avec les téléspectateurs sa fascination pour la beauté de mannequins et célébrités telles Debbie Harry, Grace Jones, Jerry Hall. L’exposition permet aussi de découvrir Warhol de l’autre côté de la caméra dans des publicités ou dans la série Love Boat (La croisière s’amuse) dans lesquelles il joue son propre rôle.

Un catalogue dirigé par Judith Benhamou-Huet sous forme de magazine sera édité à l’occasion de l’exposition par Angelo Cirimele. On y découvrira des interviews des personnes qui ont réalisé et produit les émissions de Warhol : Glenn O’Brien, Vincent Fremont, des interviews de ses proches comme Bob Colacello, Brigid Berlin, John Richardson..., des interviews des personnes qui sont apparues dans ses émissions (Marc Jacobs, Duran Duran, Debbie Harry, Bianca Jagger, Cindy Sherman…), divers interviews d’Andy Warhol, une chronologie de sa création télévisuelle, des extraits choisis de son « Diary », ainsi qu’un essai de Judith Benhamou-Huet sur Warhol et la télévision.




Informations pratiques :
la maison rouge
fondation antoine de galbert
10 bd de la bastille – 75012 Paris
www.lamaisonrouge.org
info@lamaisonrouge.org
t : +33 (0)1 40 01 08 81
f : +33 (0)1 40 01 08 83




Contact presse :
Julie Martinez
julie@claudinecolin.com

Télécharger les autres images
[+]
Informations pratiques
[+]
la maison rouge
fondation antoine de galbert
10 bd de la bastille – 75012 Paris
www.lamaisonrouge.org
info@lamaisonrouge.org
t : +33 (0)1 40 01 08 81
f : +33 (0)1 40 01 08 83