28 Sept. 2018
18 Nov. 2018

BUENA VISTA, L'ART CONTEMPORAIN À CUBA

FONDATION CLÉMENT

La richesse de Cuba réside dans sa culture ou plutôt dans ses cultures : espagnoles, françaises, américaines et bien sûr caribéennes. Ainsi l’île est devenue un carrefour pour la littérature, la danse, la musique et le cinéma. L’exposition « Buena Vista, l’art contemporain à Cuba » présente la vitalité des arts plastiques depuis 1959. 

Avec la révolution, la culture déjà très développée sur l’île mais réservée à une élite bourgeoise, a connu une fantastique démocratisation. Sur plus de 1000 kilomètres entre La Havane à l’ouest et la deuxième ville de l’île, Santiago à l’est, des écoles d’art furent créées dans les neuf provinces. Elles permettent à des enfants d’origine principalement paysanne, qui n’auraient jamais eu l’opportunité de s’ouvrir à la musique, la peinture, la sculpture ou la danse, d’apprendre ces disciplines dès les cycles primaires et secondaires. Ce système permettait aussi bien sûr à ces jeunes artistes de rester vivre dans leur village, jusqu’à une sélection finale pour entrer à l’université de l’ISA (Institut Supérieur de l’Art) de la Havane.

On comprendra mieux alors, en appréciant l’importance que Cuba a donné à l’apprentissage de l’art, comment toute une génération d’artistes remarquables a vu le jour. Jusqu’à récemment les artistes traitaient d’aspects très spécifiques à Cuba. À commencer par l’insularité que racontent les bateaux, les voiles et les rames de Kcho, puis la religion, la Santeria et le culte africain très vivants à Cuba, qui nourrissent l’œuvre de Mendive et, sous une autre forme, celle de Belkis Ayon.

La politique de l’île et les événements historiques inspirent l’esprit affuté d’artistes comme Toirac, René Francisco ou Tamayo, ou encore l’affirmation de la négritude les peintures de Diago et Esquivel. A travers toutes ces œuvres, nous sommes à Cuba et nulle part ailleurs.

Depuis une décennie, l’art s’est universalisé à Cuba, on découvrira alors les œuvres récentes d’artistes comme Campins, Yaque ou encore Humberto Diaz, qui posent la question de la mise en œuvre du principe de responsabilité de la communauté internationale, l’avènement d’un monde d’interdépendances écologiques, politiques, économiques et sociales.

Cette exposition des œuvres de dix-huit artistes cubains offre un panorama de la créativité à Cuba.

DOCUMENTATIONS
Informations pratiques
FONDATION CLÉMENT
Habitation Clément
97240 Le François - Martinique
Tél. : 05 96 54 75 51
Tous les jours, de 9h à 18h30
www.fondation-clement.org
DIRECTION
Gilbert Brownstone, commissaire de l'exposition
CONTACT

CLAUDINE COLIN COMMUNICATION
3 rue de Turbigo 75001 Paris
T. +33 1 42 72 60 01