19 Nov. 2021
27 Mars 2022

TRÉSORS DE VENISE. LA COLLECTION CINI

HÔTEL DE CAUMONT-CENTRE D'ART - AIX-EN-PROVENCE

À l’occasion du 70e anniversaire de la création de la Fondation Giorgio Cini, l’Hôtel de Caumont - Centre d’art d’Aix-en-Provence propose à ses visiteurs un voyage à Venise en présentant pour la première fois hors d’Italie des chefs- d’œuvre de la collection Cini, l’une des plus importantes collections d’art ancien italien.


Les 90 peintures, sculptures, dessins et objets précieux présentés à l’Hôtel de Caumont dès l’automne 2021 font partie de l’un des plus prestigieux ensembles d’art italien, du
xive au xviiie siècle, réuni par l’entrepreneur et philanthrope Vittorio Cini (Ferrare 1885 – Venise 1977). Sa curiosité insatiable et les conseils avisés d’historiens de l’art prestigieux lui ont permis, en l’espace de cinquante ans environ, de former une collection exceptionnelle tant par sa qualité que par la variété de techniques et de typologies d’objets. On y trouve des sculptures, gravures, dessins, objets de mobilier et des peintures sur bois ainsi que des porcelaines vénitiennes et des ivoires français, des miniatures et des volumes finement décorés.

En 1951, le collectionneur créa la Fondation Giorgio Cini, centre de recherche et formation de réputation internationale, à la mémoire de son fils, décédé prématurément. Aujourd’hui, la collection Cini se répartit entre la Galerie du Palazzo Cini, ancienne résidence du collectionneur sur le Canal Grande, et le siège de la Fondation Giorgio Cini, sur l’île de San Giorgio Maggiore.

Aux côtés des grands noms de la peinture toscane - comme Fra Angelico, Filippo Lippi, Piero di Cosimo, Jacopo Pontormo - et vénitienne, comme Lorenzo et Giandomenico Tiepolo, l’exposition présente des pièces maîtresses de la Renaissance ferraraise. Complétée par une sélection de sculptures, émaux et ivoires, ainsi que par un choix de dessins et enluminures, l’exposition rend compte de toute la variété stylistique de l’art italien.

L’exposition présente également des créations contemporaines en dialogue avec les œuvres de la collection. Ces créations des artistes Ettore Spalletti ou encore Vik Muniz, réalisées à l’origine pour être exposées dans la Galerie du Palazzo Cini, témoignent du fait que la collection Cini est une source d’inspiration inépuisable pour les artistes d’aujourd’hui.

 

Paolo Caliari, dit Véronèse (Vérone, 1528 – Venise, 1588), atelier (Heredes Pauli ?), L’ Adoration des Mages, dernière décennie du XVIe siècle, huile sur toile, 163 × 140 cm, Fondazione Giorgio Cini, inv. 20036, photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Attribué à Piero della Francesca (Borgo San Sepolcro entre 1412 et 1420 – 1492) ou Luca Signorelli (Cor- tone, vers 1450 – vers 1523), La Vierge et l’Enfant, vers 1470-1475,
Ludovico Mazzolino (Ferrare, vers 1480 – vers 1528), La Circoncision, vers 1522, huile sur bois, 31 × 23,2 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini (dépot des héritiers Guglielmi di Vulci), inv. VC 6777, photo : Venezia
Fra Filippo Lippi (Florence, vers 1406 – Spolète, 1469), La Vierge et l’Enfant entourés de saints et d’ anges avec un dévot, vers 1432, tempera sur bois, 47,1 × 36 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini, inv. 40013, photo : Venezia
Piero di Lorenzo Ubaldini, dit Piero di Cosimo (Florence, 1462 – 1522), La Vierge et l’Enfant avec deux anges, vers 1505-1510, huile sur bois, 116,2 × 85,2 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini, inv. 40017, photo : Venezia
Cosmè Tura (Ferrare, vers 1433 – 1495), Saint Georges, vers 1475-1480, huile sur bois, 21,6 × 13 cm, Fonda- zione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini, inv. VC 6269 (dépot des héritiers Guglielmi di Vulci), photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Giovanni Francesco Barbieri, dit le Guerchin (Cento, 1591 – Bologne, 1666), Vénus et Amour endormi, deuxième décennie du XVIIe siècle, crayon rouge sur papier blanc, 20,6 × 27 cm, Fondazione Giorgio Cini, Cabinet des dessins et des gravures, inv. 36122,
Manufacture vénitienne, Assiette, Premier quart du XVIe siècle, cuivre repoussé, émail peint sur cuivre, dorure à la feuille d’or, diamètre 29,8 cm, Palazzo Cini a San Vio, Venise, Fondation Giorgio Cini, photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Francesco Guardi (Venise, 1712 – 1793), Vue de l’île de San Giorgio Maggiore, fin XVIIIe siècle-avant 1793, crayon, plume, aquarelle polychrome sur papier blanc, 90 × 70 cm, Fondazione Giorgio Cini, Cabinet des dessins et des gravures, inv. 36211
Giandomenico Tiepolo (Venise, 1727 – 1804), Tête d’Oriental, 1753-1755, huile sur toile, 61 × 51 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini (dépôt des héritiers Guglielmi di Vulci), inv. VC 6318, photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Lorenzo Tiepolo (Venise, 1736 – Madrid, 1776), Tête d’Oriental, 1753-1755, huile sur toile 61 × 51 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini (dépot des héritiers Guglielmi di Vulci), inv. VC 1819, photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Giuseppe Porta, dit Salviati le Jeune, (Castelnuovo di Garfagnana, vers 1520 – Venise, 1575-1576), La Résurrection de Lazare, vers 1543, huile sur toile, 162 × 264 cm, Fondazione Giorgio Cini, inv. 20039, photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Ettore Spalletti, Sans titre, sens dessus dessous, 2000, impasto de couleur sur alabâtre (bleu clair), 168 x 30 x 30 cm, Studio la Città, Vérone, photo : Michele Alberto Sereni – courtesy Studio la Città. © Adagp, Paris, 2021
Stefano di Giovanni, dit Sassetta, (Cortone, vers 1400 – Sienne, 1450), Vierge d’humilité, vers 1430, tempera et feuille d’or sur bois, 79,2 × 46 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini, inv. 40019, photo : Venezia
Jacopo Carucci, dit Pontormo, (Pontormo (Empoli), 1494 - Florence, 1555), Double portrait de deux amis, 1523- 1524, huile sur panneau, 88 × 67,5 cm, Fondation Giorgio Cini, Galerie du palais Cini, Inv. 40025, photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Sano di Pietro (Sienne, 1405 – 1480), Christ rédempteur, 1442-1443, tempera et feuille d’or sur bois, 74 × 60,6 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini, inv. 40021, photo: Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Domenico Bigordi, dit Ghirlandaio, (Florence, 1449 – 1494) et atelier, La Vierge adorant l’Enfant avec deux anges, vers 1490-1495, tempera sur bois, diamètre 31,5 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini, inv. 40016, photo : Venezia
Taddeo Gaddi (Florence, vers 1300 – 1366), Saint Jean l’Évangéliste montant au ciel, vers 1353, tempera et feuille d’or sur bois, 32,8 × 36,3 cm, Fondazione Giorgio Cini, Galleria di Palazzo Cini, inv. 40004b, photo : Venezia, © Fondazione Giorgio Cini
Maître du polyptyque de la chapelle Médicis, (Florence, actif dans la première moitié du XIVe siècle)
Maître du Crucifix de la Fondation Giorgio Cini (Bologne, actif entre la huitième et la neuvième décennie du xiiie siècle), Christ crucifié, 1270-1280, Bois de saule sculpté en ronde bosse, polychromé et doré, 176 × 167 × 29 cm
1/3

DOCUMENTATIONS
Informations pratiques

Hôtel de Caumont-Centre d’Art
3, rue Joseph Cabassol 13100 Aix-en-Provence
Tél. : 04.42.20.70.01
https://www.caumont-centredart.com/en

Ouvert tous les jours, y compris les jours fériés.
De 10h à 18h.
Dernière entrée 30 minutes avant la fermeture.

DIRECTION


Commissariat : 
Luca Massimo Barbero, directeur de l’Institut d’histoire de l’art de la Fondation Giorgio Cini.

En collaboration avec Daniela Ferretti, architecte et commissaire indépendante.

CONTACT